Administratif

Où placer l’immatriculation bateau ?

Après achat, il est important de faire immatriculer son bateau avant usage. L’immatriculation vous permet de donner une identité au bateau. Aussi, en cas de vol, il serait plus facile de retrouver votre engin. Mais, comment l’immatriculé ? Quelles sont les mesures à prendre pour l’immatriculation d’un bateau maritime ? Les réponses, ici.

Enregistrer ou franciser le bateau pour le faire immatriculer

L’immatriculation des moyens de transport est une mesure obligatoire que doit respecter tout citoyen. Cette règle s’applique à n’importe quel type de véhicule. Vous l’aurez compris ; motos, voitures et bateaux doivent être immatriculés. Loin d’être une simple obligation, cette mesure protège les propriétaires des bateaux.

A lire aussi : Comment obtenir un nouveau permis de conduire de poids lourds si vous avez perdu le vôtre

Pour faire immatriculer votre bateau, commencez par son enregistrement. Outre l’enregistrement, il faudra franciser votre moyen de transport. Ainsi, il sera attribué à votre bateau un numéro d’identification. Si après immatriculation du bateau, vous déménagez, signalez-le. Les déménagements influencent généralement l’attribution du numéro d’identification.

Il est donc recommandé de les notifier à chaque fois pour procéder à la modification de l’immatriculation du bateau. Il faut préciser que certaines pièces sont exigées pour procéder à l’immatriculation des bateaux marins. Les plus importantes sont : la fiche de plaisance, le certificat de vente du bateau, le titre de navigation. Notez cependant que les pièces à fournir, différent selon le cas d’immatriculation.

A lire aussi : Comment passer son permis de conduire en espagne ?

Procéder à l’immatriculation

Après avoir fait enregistrer le bateau, il vous est désormais possible de l’immatriculer. Pour ce faire, rendez-vous auprès des professionnels avec les documents précédemment énumérés. Selon votre cas d’immatriculation, munissez-vous des pièces nécessaires pour lancer la procédure d’immatriculation. La délégation de la mer est l’une des autorités vers lesquelles vous pouvez vous tourner pour immatriculer votre bateau. Elle dispose d’agents qualifiés pour gérer les cas d’immatriculation.

Après dépôt de votre dossier à la délégation, il sera : examiné. Après examen, un numéro est : attribué à votre bateau. Il s’agit du numéro d’immatriculation. Notez, que le numéro devra dorénavant figurer sur vos documents personnels. Cela dit, il doit apparaître sur votre titre de navigation. Ensuite, vous pouvez faire appel à un professionnel pour placer la plaque d’immatriculation. L’idéal, est de la placer de sorte qu’elle soit visible. Mieux, elle doit être facile à repérer. Vous pouvez donc la fixer hors du bateau.

Il est cependant possible de la placer à l’intérieur du bateau. L’essentiel est qu’elle soit visible pour tous. Notez que c’est uniquement avec la plaque qu’il est : permis de naviguer en pleine mer. Sans elle, il n’est pas possible de disposer librement du bateau. Il vous faudra tenir obligatoirement compte de la mesure d’immatriculation.