Administratif

Comment passer son permis de conduire en espagne ?

permis de conduire en Espagne

Depuis quelques années, bon nombre de Français préfèrent passer leur permis de conduire en Espagne. Ceci est dû à la flexibilité du permis dans ce pays, au coût (moins cher) ainsi qu’aux délais qui sont généralement plus courts que dans beaucoup d’autres pays notamment la France. Découvrez dans cet article le processus à suivre pour obtenir votre permis de conduire en Espagne.

Comprendre le déroulement de l’examen du permis de conduire espagnol

La conduite accompagnée n’existe pas en Espagne. À l’âge de 17 ans et 9 mois, il est possible d’obtenir le code. Quant à la conduite, vous pouvez l’avoir dès l’âge de 18 ans et un jour. De plus, vous n’avez pas de soucis à vous faire si votre catalan et votre castillan ne sont pas encore au point.

A lire aussi : Les étapes essentielles pour le passage réussi d'un contrôle technique voiture

En effet, l’examen du code peut se faire par ordinateur. Aussi, vous pourrez choisir la langue qui vous convient lors du déroulement de celui-ci. Par ailleurs, contrairement à la France, l’examen du code en Espagne ne comprend que 30 questions au lieu de 40. Ce questionnaire est à résoudre de manière libre en 30 minutes.

En effet, la gestion du temps peut-être fait par chacun comme il l’entend. Vous pouvez aussi revenir sur les questions précédentes si le besoin se fait sentir. Au maximum, 3 erreurs y sont acceptées. Quant aux résultats, ils sont généralement donnés dans la matinée.

A lire aussi : Obtenir son permis malgré une faute éliminatoire : est-ce faisable ?

En outre, les leçons de conduite peuvent démarrer sans l’obtention du code. Chaque leçon dure environ 45 minutes. Similaire à l’examen de conduite français, celui espagnol dure 25 minutes avec 5 minutes d’autonomie et 20 minutes d’instructions. Durant l’examen, le moniteur s’assoit à côté du candidat, à l’avant et l’examinateur s’assoit à l’arrière.

Les résultats de l’examen de conduite sont donnés dans la même matinée. En cas d’échec, vous disposez de 12 jours comme délai d’attente.

Démarches administratives pour les expatriés

Vous devez remplir certaines formalités et fournir des documents, si vous désirez vous installer en Espagne. Ceci, que ce soit pour une courte ou une longue durée. Ainsi, vous devez dans un premier temps vous faire recenser en vue de l’obtention du certificat de Registre de l’Union européenne. Il s’agit d’un document qui permet aux ressortissants européens d’attester légalement de leur résidence en Espagne. Vous devez enfin présenter votre certificat d’empadronamiento et votre NIE.

Combien coûte l’obtention du permis de conduire ?

permis de conduire en Espagne

Le coût dépend de la formule choisie, de l’auto-évaluation choisie ou encore du nombre d’heures de conduite. Cependant, il varie généralement entre 650 et 1200 €.

Détention d’assurance automobile en Espagne

En Espagne, comme dans tous les autres pays, la détention d’une assurance automobile valide est indispensable pour pouvoir conduire. Les assurances vous couvriront pendant au plus 3 mois, si l’immatriculation de votre véhicule a été faite en France.

Si vous comptez résider en Espagne après cela, vous devez procéder à l’immatriculation du véhicule en Espagne. Pour cela, il faudra soit vous mettre en contact avec la préfecture espagnole (DGT) ou soit passer par un gestionnaire.

Divers documents vous seront demandés à cet effet. Il s’agit du passeport, du contrôle technique, de la carte grise, du certificat de conformité ainsi que de la facture d’achat. À tous ces documents, s’ajoute la taxe à acquitter.

Comment renouveler son permis de conduire espagnol ?

Habitant légalement en Espagne, tout détenteur du permis de conduire espagnol doit procéder à son renouvellement. Cette loi est entrée en vigueur depuis le 19 janvier 2015. Ainsi, différentes pièces sont à fournir pour le renouvellement du permis de conduire.

Il s’agit de votre pièce d’identité ou passeport, de votre permis de conduire actuel, de votre justificatif de domicile. Vous devez également fournir un formulaire d’aptitude physique (à demander auprès des centres médicaux autorisés). À tout ceci, s’ajoutent une photo, une taxe de 23,80 € à payer et un formulaire à prendre à la préfecture.

La photo doit être de dimension A 32 × 26 mm. Par ailleurs, une suspension de votre permis de conduire français restera en vigueur uniquement en France. Vous pourrez donc faire usage de votre permis de conduire espagnol même en France.

Vous connaissez maintenant la procédure à suivre pour obtenir un permis de conduire espagnol, bien qu’étant de nationalité française de naissance. N’hésitez donc pas à vous en procurer pour profiter des nombreux avantages qui s’y cachent.

Pourquoi obtenir son permis de conduire en Espagne est plus facile qu’en France ?

Comme nous l’avons dit plus haut, le processus d’obtention du permis de conduire en Espagne est plus flexible qu’en France. Pour mieux comparer, il faut répondre à la question comment passer son permis de conduire en France ? Alors, vous devez d’abord trouver un établissement de formation. Heureusement, il est aujourd’hui possible de suivre sa formation au permis B en ligne. Dans ce cas, vous n’avez qu’à ouvrir gratuitement un compte sur le site web de l’auto-école en ligne.

Ce compte vous permet d’accéder aux divers services, comme l’apprentissage du code de la route, l’entraînement au code, la réservation des leçons de conduite, l’inscription aux examens. La plateforme vous donne également la possibilité de contacter directement le service pédagogique et de poser toutes vos questions.

Vous pouvez également acheter depuis l’espace personnel vos heures de conduite. Si vous trouvez que vous êtes prêt pour les épreuves, vous pouvez réserver immédiatement votre place d’examen. Durant l’épreuve de conduite, certains établissements de formation vous donnent la possibilité de conduire la voiture que vous avez utilisée lors de l’apprentissage. En ce qui concerne les résultats des épreuves, ceux-ci peuvent être consultés sur  le suite de la sécurité routière sous 48 à 72 heures. Pour le prix du permis de conduire en France, celui-ci tourne autour de 1 800 € si vous passez en auto-école physique, et autour de 800 € si vous choisissez l’auto-école en ligne.

Les différences entre le code de la route espagnol et français

Mais qu’en est-il du code de la route espagnol ? Y a-t-il des différences notables avec le code de la route français ? Nous allons répondre à ces interrogations dès maintenant.

Tout d’abord, il faut savoir que les deux codes de la route sont similaires dans leurs fondements. Effectivement, ils ont tous les deux pour but de garantir une sécurité optimale sur les routes en évitant tout type d’accidents. Toutefois, l’équivalence entre les panneaux routiers varie considérablement entre les deux pays.

En Espagne, par exemple, le panneau ‘stop’ possède un fond rouge et le mot ‘alto’. Il existe une différence quant aux priorités à droite : tandis que cette règle est appliquée partout en France, elle ne s’applique pas systématiquement en Espagne.

Autre particularité concernant l’examen théorique du permis de conduire : alors qu’il compte 40 questions en France (avec comme note minimale requise pour réussir un score égal ou supérieur à 35), il n’en compte que 30 en Espagne (et 27 bonnes réponses requises). La durée maximale autorisée pour passer cet examen théorique est aussi différente dans chacun des pays : elle est fixée à trente minutes maximum en France contre quarante-cinq minutes maximum en Espagne.

Bien entendu, chaque pays a ses propres spécificités. En Espagne, par exemple, vous pouvez être amené à croiser une ‘glorieta’ qui correspond au rond-point français, mais aussi des panneaux de signalisation pour les zones à vitesse limitée. Si vous envisagez d’obtenir votre permis de conduire en Espagne, il est donc recommandé d’étudier minutieusement le code de la route local afin de maîtriser parfaitement tous ces détails avant l’épreuve théorique.

Les particularités de la conduite en Espagne : routes, limitations de vitesse, stationnement, etc

Maintenant que nous avons vu les principales différences entre le code de la route français et espagnol, vous devez rappeler que la conduite en Espagne se fait du côté droit. Les dépassements se font donc par la gauche et les priorités sont indiquées grâce aux signaux lumineux ainsi qu’au marquage au sol. En ville, vous pouvez être amené à croiser des zones piétonnes où la circulation est interdite, sauf pour certaines catégories de véhicules (transporteurs de marchandises par exemple).

Obtenir son permis de conduire en Espagne ne s’avère pas nécessairement plus aisé qu’en France, mais offre néanmoins un large panel d’avantages tant sur le plan pratique que culturel. Vous devez connaître les codes routiers et spécificités locales afin de garantir une conduite sûre et respectueuse des règles établies.