Voiture

La mise en fourrière d’une voiture : quelques notions essentielles à savoir

La mise en fourrière d’une voiture : quelques notions essentielles à savoir

En France, la mise en fourrière est une situation assez courante pour les automobilistes. Chaque année durant, un nombre important de véhicules sont mis en fourrière pour diverses raisons. Afin de faire face efficacement à ces situations parfois difficiles à gérer, il est intéressant de s’imprégner de quelques notions essentielles sur le concept. 

Les emplacements à éviter 

En déplacement comme en stationnement, éviter la mise en fourrière n’est pas une chose si évidente. Avec les nombreuses situations à gérer au cours d’une même journée, il est très facile de manquer d’attention surtout après une journée épuisante. Toutefois, vous devrez respecter quelques règles si vous ne voulez pas être obligé de payer des centaines d’euros. Ainsi, évitez au maximum les places de livraison et celles réservées aux personnes à mobilité réduite. Les passages piétons comme les trottoirs et les entrées de parking sont également des emplacements à éviter. 

A lire également : 5 astuces pour vendre sa voiture plus rapidement sur autoscout24

Les sanctions liées à l’empêchement de l’envoi de votre véhicule en fourrière 

Bien que de nombreuses automobilistes soient déjà au courant, très peu mesurent réellement les sanctions encourues en faisant obstacle à l’envoi de son véhicule en fourrière. Il est crucial de vous notifier qu’il est strictement interdit d’agir de la sorte. Dans le cas contraire, la liste des sanctions est vraiment longue. Vous risquez de perdre de gros points sur votre permis de conduire et de voir ce dernier suspendu. Vous prenez également le risque de faire jusqu’à 3 mois de prison sans compter les amendes qui peuvent dépasser les 3000€. 

A lire en complément : Quelle est la Mercedes-AMG la plus chère ?