Voiture

Comment bien vendre sa voiture en pièces détachées ?

Vendre sa voiture en pièces détachées

Le coût élevé des réparations et le mauvais état d’un véhicule obligent parfois certains automobilistes à envisager leur revente. Parmi les options qui se présentent à vous si vous êtes dans le cas figure la vente en pièces détachées. Retrouvez ici le mode d’emploi pour vendre sa voiture en pièces détachées si vous êtes intéressé par cette option.

Vendre la voiture en pièces détachées à un particulier

La vente d’une voiture en pièces détachées à un particulier est soumise à certaines règles. Elle n’est autorisée que dans le cas où le véhicule à vendre est une voiture roulante. Pour ce type de vente, en votre qualité de vendeur, vous devez remplir un certificat de cession. Vous devez également faire une déclaration de cession dans un délai de 15 jours.

Lire également : Les inconvénients de vendre sa voiture en pièces détachées

La déclaration de cession peut être faite à l’aide d’un intermédiaire. De même, vous pouvez effectuer directement cette démarche. Pour ce faire, rendez-vous sur le site de l’ANTS, l’Agence Nationale des Titres Sécurisés. Vous pouvez recevoir une demande d’annulation de la vente pour vices cachés. Pour éviter cela, vous devez établir et remplir un contrat de vente. Ce dernier doit faire état de tous les défauts du véhicule de façon précise.

Par ailleurs, au moins 15 jours avant la transaction de vente, vous devez effectuer une demande de certificat de situation administrative. Le document permet d’indiquer s’il s’agit d’une voiture gagée ou d’un autre type de véhicule. Vous devez remettre le certificat à l’acheteur au moment de la vente.

A lire aussi : Les Youngtimers, des automobiles de légende

Vendre la voiture en pièces détachées à une casse auto

Vous pouvez vendre votre voiture en pièces détachées à une casse auto si celle-ci a été déclarée épave à la suite d’un accident par exemple. Cependant, vous n’en tirerez pas un grand prix. En règle générale, les centres VHU pour Véhicule Hors d’Usage proposent rarement un prix excédant 300 euros pour la vente de ce type de véhicules.

La vente d’une voiture en pièces détachées à un centre VHU est précédée d’un certain nombre de démarches. Vous devez fournir certains dossiers comme :

  • Le certificat de situation administrative de la voiture ;
  • Le certificat de cession portant mention de l’adresse du centre de destruction et du numéro d’agrément ;
  • La carte grise barrée.

Sur la carte grise, il doit être retrouvé une signature avec la mention « cédée pour destruction ». La déclaration de perte ou de vol de la carte grise ou encore la décision de retrait de la part des autorités peut être acceptée à la place de la carte grise. En outre, vous devez recevoir un certificat de destruction à la suite de la transaction. De même, la cession doit être déclarée par le vendeur ou le centre VHU dans un délai de 15 jours avant la vente.

Vendre la voiture en pièces détachées à un garage

Vendre sa voiture en pièces détachées

La vente de voiture en pièces détachées à un garage doit également suivre certaines règles. Si le véhicule a plus de 4 ans et a besoin d’une contre-visite, le procès-verbal de contrôle technique doit dater de moins de 2 mois. Ce procès-verbal ne doit mentionner aucune défaillance critique.

Dans le cas où une contre-visite n’est pas nécessaire, le procès-verbal de contrôle technique peut dater de moins de 6 mois. Il faut rappeler que le but poursuivi ici est d’éviter de déverser sur le marché des véhicules très polluants ou potentiellement dangereux.

Cela étant dit, vous pouvez vendre votre véhicule en l’état à des garages ou à des concessionnaires sans contrôle technique. Cependant, les établissements qui acceptent ce type de transaction appliquent une forte décote. Il s’agit du pourcentage de diminution de la valeur du véhicule entre son achat et sa revente.

Si elle n’a pas toujours besoin d’un procès-verbal de contrôle technique, votre voiture doit être vendue accompagnée des documents habituels pour la reprise. Il s’agit notamment du certificat de non-gage, d’un exemplaire du certificat de cession et de la carte grise barrée.

Voilà ! Vous connaissez désormais les différentes étapes à suivre pour vendre votre voiture en pièces détachées. Faites-en bon usage et votre vente se passera pour le mieux.